L’empreinte verte dans l’Accord de Coalition

Publié le

Quelle est la marque que déi gréng ont laissée dans l'accord de coalition et qu'en est-il des remarques insidieuses de l'opposition à l'égard de cet accord?

Quelques éclairages de la section Ville de Luxembourg déi gréng:

  • Après le score extraordinaire de 17,33% lors des élections en 2005 (+8,73%), déi gréng ont pu décrocher encore plus de voix en 2011 avec 18,45% (+1,12%) des suf-frages. Une période supplémentaire de 6 ans nous permettra de finir les chantiers entamés (par exemple le tram et la mobilité douce…), de donner une assise solide à nos idées (environnement, énergie…) et d’entamer des nouveaux dossiers importants (comités de quartier, direction sociale…) pour notre commune.
  • Après la mission accomplie de Viviane Loschetter en tant qu’échevine de l’éducation, elle prendra en main les affaires sociales, qui deviennent de plus en plus importantes. Viviane Loschetter est aussi chargée de la mise en œuvre du plan climat.
  • L’échevin à la mobilité, François Bausch, mettra le projet primordial du tram sur les rails et finalisera notamment le réseau des voies cyclistes. En charge des finances, il assure une situation financière durablement saine.

Veuillez lire le communiqué de presse incluant les réactions aux fausses affirmations de l’opposition ci-dessous.