Wat fir e Wee fir de Vëlo? Décisions à prendre concernant le vélo en ville

Publié le

Le visage de la ville est en train d’évoluer avec l’arrivée du tram. Celui-ci permet une autre mobilité non seulement par son utilisation, mais également en favorisant l’usage de la mobilité active. Ainsi, tout le long du tracé du tram au Kirchberg une piste cyclable facilite considérablement les déplacements à vélo. Des pistes cyclables ont été prévues de longue date tout le long du tracé du tram. Il s’agit désormais de planifier l’accès des quartiers vers ces pistes cyclables.

déi gréng ont présenté une motion au conseil communal dans le cadre des débats au sujet de la déclaration échevinale qui a été rejetée par la majorité.

Nous n’avons depuis été informés d’aucun élément nouveau concernant des pistes cyclables en ville, mais nous considérons qu’il est opportun de mener maintenant un débat à ce sujet au conseil communal, alors que le tram circulera dès cet été jusqu’au Limpertsberg.

Ainsi, lors de la précédente législature, un projet de piste cyclable a été élaboré pour l’avenue Pasteur à Limpertsberg. Ce projet était le fruit de demandes réitérées des résidents du Limpertsberg de disposer d’une piste cyclable sécurisée pour se rendre au centre-ville. Cette piste gagnera encore plus en nécessité lorsque le tram circulera.

L’accès des quartiers de Merl/Belair vers le centre-ville en vélo est actuellement laborieux dû au chantier avenue Monterey. Quels sont les plans définitifs concernant l’accès cycliste via cette avenue ?

Le quartier de la Gare changera également de visage. L’avenue de la Liberté accueillera le tram. L’avenue de la Gare sera réservée aux bus et devra à notre avis servir également à la mobilité active. Un bureau a été chargé par le précédent collège échevinal de l’élaboration d’un projet. Quel sera le visage de la future avenue de la Gare ? Les travaux du tram se rapprochant, il est grand temps de présenter au conseil communal le projet qui devra à notre avis comporter des pistes cyclables sécurisées et séparées dans les deux sens de la circulation afin de faire le lien entre la Gare et le centre-ville.

Mis à part les travaux de voirie, un grand projet d’infrastructure est en discussion depuis des années, le pont reliant Cents à Kirchberg. L’architecte en charge du dossier avait présenté un avant-projet de pont au-dessus du centre culturel de Neudorf (correspondant à la demande des syndicats d’intérêts locaux concernés) au précédent collège échevinal. Il a obtenu - en automne 2017 – la charge de travailler sur des détails concernant le débouché du pont côté Weimershof. Ce travail devrait être terminé. Où en est ce projet ? Le collège échevinal est-il pour ou contre ce projet ? Une réponse univoque fait défaut.

Entretemps le Code de la Route a également été modifié, ce qui ouvre la voie à de nouvelles possibilités en matière de réglementation. Nous estimons que la ville devrait jouer son rôle de pionnier en la matière en aménageant des rues cyclables et en réglementant à certains endroits l’autorisation des cycles à poursuivre leur chemin à des intersections régies par des feux tricolores, si cela n’entre pas en conflit avec les flux du trafic motorisé.

Afin de discuter des points qui précèdent, déi gréng ont demandé, conformément à l’art. 13 de la loi communale,de porter à l’ordre du jour du Conseil Communal de lundi le point suivant : Décisions à prendre concernant le vélo en ville.

Conférence de presse, 4 mai 2018, Limpertsberg-Luxembourg.