Motion Rue Cyclables

Publié le

Paint is not infrastructure! De Stater Schäfferot huet dem Gemengerot haut Vëlosstroossen proposéiert. Leider ass d'Ëmsetzung just hallefhäerzeg an iwwerzeegen eis Stater Gréng net. Et geet net duer e Vëlo op d'Strooss ze pinselen an e Schëld opstellen - eng Vëlosstrooss bréngt dem Cyclist just eppes wann se vum Duerchgangsverkéier befreit an esou amenagéiert ass, dass d'Autoen och lues fueren. Dofir hu mir Haut eng Motioun mat konkrete Verbesserungs-Proposen am Gemengerot deposéiert.

Peinture n’est pas infrastructure! Le Collège échevinal a présenté aujourd’hui une proposition de rues cyclables mi-figue, mi-raisin. Elles n’ont pas convaincu les Gréng de la Ville…Peindre un vélo sur l’asphalte et en ajouter un panneau ne suffit pas - il faut libérer la rue du traffic de passage et l’aménager de façon à ralentir les voitures. Voilà pourquoi nous avons déposé une motion avec des propositions concrètes d’amélioration.

 

Le Conseil communal de la Ville de Luxembourg ;

Considérant

  • l’importance de la mobilité douce, spécialement en milieu urbain;
  • l’augmentation constante du nombre de cyclistes en ville;
  • la volonté d’améliorer les infrastructures pour cyclistes;
  • l’effet modéré des premières rue cyclables dans la Ville de Luxembourg ;
  • les propositions du Collège échevinal d’inscrire d’avantage de rues en tant que rue cyclable ;
  • la définition d’une rue cyclable étant une rue à circulation réduite, prioritairement destinée au trafic cycliste (« Haupteinsatzgebiet für Fahrradstraßen sind verkehrsberuhigte Nebenstraßen, welche für den Kfz-Verkehr unwichtig, im innerörtlichen Radwegenetz aber Teil einer Hauptverbindung sind. »[1];
  • que les aménagements proposés se limitent strictement aux mesures minimales nécessaires à aménager une rue cyclable ;
  • que la sécurité routière et la cohabitation entre les différents usagers de la route se trouve grandement améliorée si les règles à suivre sont clairement reconnaissables par l’aménagement de l’espace-rue ;

invite le Collège échevinal

  • à réduire le trafic automobile de manière considérable dans les rue cyclables notamment à l’aide de filtres modaux (p. ex. dans le Val St. Croix, rue Sosthène Weis), d’une autre régulation de la circulation (p. ex. dans la rue des Trévires, rue Gellé…) ou d’un autre aménagement (p. ex dans la rue Gellé…);
  • à prendre des mesures afin de garantir que les vitesses pratiquées dans ces rues ne dépassent pas 30 km/h (p. ex. coussins berlinois, chicanes …) ;
  • à aménager les entrées et les carrefours des rues cyclables de manière clairement identifiable pour tous les usagers, p. ex. en utilisant un revêtement différent sur ces sections en plus du marquage blanc minimum ;
  • à inscrire également l’avenue Pescatore et la rue Raspert en tant que rue cyclable, vu leur fonction importante de connexion nord-sud et correspondant parfaitement aux critères d’une rue cyclable. 

François Benoy, déi gréng Stad Lëtzebuerg
Conseil communal, 28/02/2022


[1] Ministère du Développement Durable et des Infrastructures, 2018: Recommandations pour aménagements cyclables au Luxembourg, veloplangen.lu